Guerrier II – Virabhadrasana II

La posture du guerrier II (Virabhadrasana II en sanskrit) est très utile pour renforcer et étirer les jambes, les chevilles, les épaules et les bras. Cette position ouvre la poitrine et aide à respirer plus profondément. Elle développera votre force et votre endurance.

Comment

Prenez la posture de tadasana (la montagne). À l’expiration, faites un grand pas avec la jambe droite vers l’arrière de votre tapis. La distance entre les deux jambes devrait être l’équivalent de la longueur de votre jambe.

Pivotez le pied droit à 90° vers la droite et le pied gauche à 30° vers la droite. Assurez-vous que les talons sont toujours alignés.

Appuyez de façon égale dans les quatre coins de la plante des pieds. La cuisse à l’avant est tournée vers l’extérieur et la cuisse à l’arrière est tournée vers l’intérieur. Afin d’éviter de la douleur au genou arrière, assurez-vous que la jambe arrière est bien engagée. Placez le bassin en position neutre et engagez les abdominaux. Les paumes regardent le plafond et les épaules sont détendues.

À l’expiration, fléchissez le genou gauche en direction du petit orteil et descendez jusqu’à ce que votre cuisse et votre tibia forment un angle de 90 degrés. Poussez dans la cuisse gauche vers l’extérieur afin qu’elle demeure alignée avec le genou.
Poussez le coccyx vers le sol. Le dessus de la cuisse ne devrait pas descendre plus bas que l’horizontale.

Imaginez que vos jambes sont des piliers, qui soutiennent tout le haut de votre corps, et qu’elles cherchent à déchirer le tapis.

Maintenez les bras en ligne droite en vous assurant d’abaisser les épaules, les deux côtés du torse sont allongés équitablement. La tête se tourne afin de regarder le majeur du bras gauche. Votre cou est droit. Ouvrez la poitrine. Le regard est fixe et stable.

Pour sortir de la posture, en expirant, baissez les bras et allongez la jambe droite. Ramenez les jambes ensemble. Fermez les yeux, ressentez l’énergie circuler et observez la différence entre les deux côtés de votre corps. Répétez de l’autre côté.

Bienfaits

  • Procure un sentiment de force et de stabilité

  • Augmente la confiance en soi et la force intérieure

  • Soulage les douleurs de sciatique

  • Développe la flexibilité des cuisses et des abdominaux

  • Renforce et tonifie les muscles des cuisses et des abdominaux

  • Renforce l’endurance et la force dans les pieds, les chevilles, les genoux et les hanches, les bras, les épaules et le cou

  • Stimule la digestion

  • Irrigue les reins et aide à l’élimination des toxines

  • Stimule la digestion et soulage la constipation

Débutants

Si vous sentez que vos bras fatiguent, reposez vos mains sur vos hanches. Si vous perdez l’équilibre, prenez appui sur un mur.

Si votre genou avant dépasse votre cheville, avancez votre pied jusqu’à ce que votre genou soit aligné avec votre cheville.

Conseils

Ne faites pas pivoter la hanche de la jambe arrière vers l’avant. Les bras, les épaules, les hanches et les jambes doivent tous être sur le même plan. Le bas de votre corps sera ancré dans le sol.

Contre-indications

Diarrhée

  • Haute pression

  • Douleur au niveau du cou

Genoux faibles : tenir la posture moins longtemps

Modifications et accessoires

Si vous avez des difficultés à rester stable dans cette posture, placez une chaise pliante sous la cuisse gauche, avec l’avant de la chaise dirigé vers vous. En fléchissant la jambe gauche, faites glisser l’avant de la chaise sous votre cuisse gauche.

Variations

Vous pouvez également pencher le torse légèrement vers l’arrière, en maintenant les bras dans le prolongement des épaules. Ceci permet d’étirer le côté gauche du torse.

Sources doyouyoga.com, faitesduyoga.com, fnyogi.com, yogicwayoflife.com, yogasanteplus.com, guideyoga.org, http://mamanyoga.com

Post Author: yogamond

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *